déontologie des fonctionnaires territoriaux

Droit de réserve des fonctionnaires territoriaux et soumission à l’élu

Droit de réserve des fonctionnaires territoriaux et soumission à l’élu

L’un des effets « réseaux sociaux » ou de l’utilisation de blogs par exemple est depuis plusieurs années, une certaine érosion du devoir de réserve.

Et cela concerne en particulier les fonctionnaires territoriaux, au plus près des élus, et qui parfois n’hésitent plus à prendre position publiquement.

Souvent, leurs responsabilités sont importantes au sein des collectivités (ex : DGS : Directeur général des services, souvent des hauts fonctionnaires territoriaux) mais pas seulement.

Et désormais, leur espace médiatique peut dépasser leurs compétences techniques pour s’orienter vers des thématiques plus générales.

Ce changement n’est donc pas anodin car il peut avoir un impact politique fort au niveau local et peut donc fragiliser, non seulement la légitimité des élus, mais également par voie de conséquence le fonctionnement de certaines collectivités.

Le dilemme entre le droit d’obéissance à l’autorité exécutive et la liberté de pensée et d’expression sera clairement de plus en plus prégnant dans les années à venir.

Et cela concernera d’autres corps de métiers.

Source initiale 

Laisser un commentaire

Étiquettes :