Bloctel : L’échec du gouvernement pointé par l’association Que Choisir

Bloctel pétition Que Choisir

Bloctel : L’échec du gouvernement pointé par l’association Que Choisir

Dès juin 2016, j’apportais un éclairage sur le financement de Bloctel, le dispositif mis en place par le gouvernement pour lutter contre le démarchage téléphonique, et je précisais que je ne m’y inscrirai pas.

Quelques mois plus tard, et comme je le craignais donc, l’association UFC-Que Choisir émet un avis particulièrement négatif sur l’efficacité de Bloctel, et notamment sur la faiblesse des sanctions appliquées aux entreprises qui ne respectent pas les règles fixées.

Une enquête de l’UFC-Que Choisir souligne qu’en moyenne, chaque foyer est en effet démarché téléphoniquement 4 fois par semaine, 47 % indiquant l’être presque tous les jours.

Si Bloctel, service d’opposition au démarchage téléphonique mis en place, bénéficie d’une grande notoriété, l’immense majorité (82%) des consommateurs s’y étant inscrit constatent pourtant que le nombre d’appels reçus dans le cadre d’un démarchage n’a pas ou que trop peu baissé.

Bloctel pétition Que Choisir
Pétition “Que Choisir”

De plus, en décembre 2016, 330 000 réclamations portées à la connaissance de Bloctel n’avaient abouti qu’à 2 sanctions administratives contre des professionnels, rendant le dispositif peu efficace voir pas du tout…

L’association, qui constate donc une augmentation alarmante du phénomène de démarchage téléphonique, a même lancé une pétition pour que les français rappellent aux pouvoirs publics l’urgence d’actions bien plus ambitieuses.

Source

 

Laisser un commentaire