Intégrité des politiciens : De l’usage des procédures pour fuir leurs responsabilités

Intégrité des politiciens : De l’usage des procédures pour fuir leurs responsabilités

Par : -

Intégrité des politiciens : De l’usage des procédures pour fuir leurs responsabilités

Intégrité des politiciens : De l’usage des procédures pour fuir leurs responsabilités

En France, des politiciens et plus largement des personnes appartenant à des riches élites quelles qu’elles soient, usent sans aucune limite ou presque des possibilités offertes par les lois de la république pour s’opposer aux décisions des juges, mais surtout nier leurs responsabilités quand elles sont mis en cause.

Et alors que ces personnes devraient être les premiers citoyens à respecter les décisions de justice des magistrats, ils sont en réalité les derniers à les respecter. Peut-on alors vraiment parler de respect du droit français, qui d’ailleurs varie au grée des décisions des mêmes élites, ou bien tout simplement décrire des caractères indécents et immoraux ?

Intégrité politique

Intégrité politique : De l’usage des vices de procédure

Quoiqu’il en soit, lorsqu’on parle des possibilités offertes aux mis en cause pour se défendre, il ne s’agit la plupart du temps que rarement d’arguments de fond, mais très souvent de recours systématiques et d’éléments de procédures qui freinent le bon fonctionnement de la justice. Et lorsqu’on est riche, il devient particulièrement simple, à coup de millions d’euros, de payer une myriade d’avocats pour rechercher dans le travail des parquets notamment, des failles procédurales pour faire tomber des accusations qui peuvent pourtant être parfois particulièrement étoffées.

Il suffit d’ailleurs, même en tant que simple citoyen et donc justiciable comme un autre, de le constater non sans un réel effarement voir dégoût.

Voici quelques méthodes qui seront largement utilisées par les avocats de politiciens qui clameront toujours, ou à de rares exceptions, être toujours sereins et parfaitement intègres, alors que malheureusement pour la nation, c’est parfaitement faux : mise en cause de votre droit à agir, recherches systématiques de vices de procédures, demandes de reports d’audience, d’arguments de nullité, puis recours systématiques contre toutes les décisions de justice non favorables pour bénéficier d’un effet suspensif d’applications des peines, et finalement, rechercher l’essoufflement.

Intégrité politique : De l’usage des vices de procédure

Dans le domaine des affaires publiques, et en particulier de l’éthique en politique, le parquet national financier rappelait d’ailleurs très récemment que les politiciens, dotés d’une armée d’avocats, visaient avant tout à casser les procédures en détectant des failles de procédures.

Vous l’aurez compris, lois, jurisprudences, et surtout failles de procédure sans oublier l’utilisation des médias, constitue un coquetèle explosif dont profitent parfois avec la plus grande indécence les voyous à « cols blancs » pour s’affranchir de la justice de leur propre pays avec la complicité d’autres élites.

Quelques soient leurs partis politiques, rares sont les politiciens compromis qui font honneur à leur pays la France et surtout ses valeurs.

En matière de justice, lorsque la forme prend plus d’importance que le fond,la situation devient alarmante et c’est malheureusement le cas en France.

Contrairement à ce que vous affirmez, la procédure fait partie intégrante du Droit et on ne peut pas dissocier le fond et la procédure. Les règles procédurales sont la garantie des Droits de la Défense

2 commentaires

Laisser un commentaire