Le front national accepte que Marine Le Pen reste candidate à la présidentielle même si elle était mise en examen

Le front national accepte que Marine Le Pen reste candidate à la présidentielle même si elle était mise en examen

Par : -

Le front national accepte que Marine Le Pen reste candidate à la présidentielle même si elle était mise en examen

Le front national accepte que Marine Le Pen reste candidate à la présidentielle même si elle était mise en examen

Alors que M.Fillon (LR) s’accroche à sa candidature malgré les terribles atteintes portées au renom de la France, et une défense d’une rare indécence et incohérence, la candidature FN aux élections présidentielles 2017 de Mme Marine Le Pen n’augure guère mieux.

Et c’est l’incroyable affirmation lâchée par M.David Rachline, sénateur-maire de Fréjus dans le Var, mais surtout porte-parole de la campagne présidentielle de Mme le Pen, qui apparaît comme particulièrement grave pour notre pays.

David Rachline et Marine Le Pen

David Rachline et Marine Le Pen (Front national)

Voici en effet l’échange entre M. Rachline et un journaliste et qui a tout particulièrement attiré mon attention :

FBP : Le parquet de Paris a confié l’enquête à des juges d’instruction du pôle financier. Si Marine Le Pen est mise en examen, elle sera quand même candidate à l’élection présidentielle ?
DR : Oui absolument. Mais de toute façon il n’en est pas question. Mais elle restera candidate parce qu’encore une fois, nous contestons formellement les faits. Il ne s’agit en aucun cas d’accusations liées à un enrichissement personnel dont Marine Le Pen aurait pu bénéficier. Il ne s’agit pas de cela, elle ne s’appelle pas Pénélope Fillon.

Oui vous avez bien lu, si Mme Marine Le Pen était mise en examen, elle resterait candidate à l’élection suprême.

Le FN prendrait par conséquent la responsabilité d’une possible violation de l’article premier de la constitution française, qui assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine,de race ou de religion.

Le front national n’a semble-t-il et malheureusement toujours pas compris l’importance de l’éthique et de la déontologie en politique.

Source

 

Si elle est élue en étant mise en examen son immunité l’empêcherait de comparaître. Cela pose un pb d’égalité devant la loi. Le conseil constitutionnel doit rejeter ce type de candidature

Aussi mais ce cas est différent car l’élection permet de s’affranchir de la justice. Quand le pb se pose « en fonction » c’est différent je pense

Une république dont la définition est : la loi s’applique également pour tous et qui dans le même temps dit que ses parlementaires sont exempté des lois ne peut pas être déclaré république. C’est sans doute dans cet état d’esprit d’un particularisme laxiste envers les politiques que Nicolas Sarkozy à nommé son parti : « les Républicains ». Il aurait du rajouter : à la mode française c.a.d. que les républicains sont au-dessus des lois. Ma certitude est que les démocrates français ne le sont que par obligation et ne le resteront que tant que le peuple les gardera sous très haute surveillance.
On se souvient de MAM cul et chemise avec Ben Ali le dictateur Tunisien soutenu par les « démocrates français ». Demain ce sera : les démocrates français, soudoyés par Moscou, comme au bon vieux temps de Georges Marchais, le vendu, soutiennent la politique guerrière expansionniste de Ras Poutine, comme ils soutiennent la politique expan-sionniste des juifs d’Israël et des juifs de France par l’intermédiaire du Crif créé très officiellement à cet usage. (ref wikipedia et tous les autres).
cordialement Pehel.

5 commentaires

Laisser un commentaire