Les scandales politiques ont-ils une réelle influence sur les électeurs ?

Les scandales politiques ont-ils une réelle influence sur les électeurs ?

Par : -

Les scandales politiques ont-ils une réelle influence sur les électeurs ?

Les scandales politiques ont-ils une réelle influence sur les électeurs ?

Les conséquences politiques des malversations des politiciens, qui appartiennent aux partis et mouvements les plus importants en France, sont en général très limitées lors des élections locales, mais aussi nationales.

Les aspects déontologiques sont en effet souvent et largement écrasés par les programmes et argumentaires politiques, comme par exemple ceux concernant l’économie, le domaine social, la sécurité ou encore liés aux phénomènes migratoires actuels.

En revanche, les petits partis politiques sont toujours moins visés par les scandales, car ils ne sont tout simplement pas encore confrontés à l’exercice du pouvoir et des responsabilités.

Ethique politique

Ethique politique

On peut également parler d’une certaine annulation des effets néfastes causés par les affaires et scandales sur les partis politiques, car ils sont tous concernés ou presque.

Si des politiciens peuvent être malmenés voire assister à la fin de leur carrière politique, on ne peut que constater que leur relève, adopte les mêmes comportements.

Pourtant, l’électeur, en méprisant le critère déontologique, et en ne se fiant qu’à une sensibilité politique clivante, devient complice des dérives d’une société basée sur la malhonnêteté, le mensonge, et parfois même l’incompétence. L’électeur, sans s’en rendre vraiment compte, et sans un réel courage et beaucoup de discernement, deviendra une victime, s’il ne l’est pas déjà.

Les futures élections présidentielles et législatives en 2017 seront un nouveau test, non pas pour la démocratie, qui ne s’est jamais aussi bien portée, mais pour l’éthique en politique et dans les affaires publiques.

Laisser un commentaire