Région PACA : 6 mois plus tard, la commission de déontologie n’a toujours pas de site Internet

Région PACA : 6 mois plus tard, la commission de déontologie n’a toujours pas de site Internet

Par : -

Région PACA : 6 mois plus tard, la commission de déontologie n’a toujours pas de site Internet

Région PACA : 6 mois plus tard, la commission de déontologie n’a toujours pas de site Internet

Adoptée en assemblée plénière dès le 15 janvier 2016, et mise en place le 12 juin 2016, la commission de déontologie du conseil régional de PACA présidé par M. Christian Estrosi (LR) est active depuis presque 6 mois.

Commission annoncée comme indépendante, la commission de déontologie de la région PACA, présidée par Mme Catherine Husson-Trochain, première présidente honoraire de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, a notamment pour rôle de veiller à l’application d’un code de déontologie applicable aux conseillers régionaux. Cette commission n’a pourtant pas vocation à être saisie par les administrés de la région PACA mais uniquement par les élus régionaux. Elle affiche également dans le traitement de ses dossiers une réelle confidentialité.

Conseil régional de PACA

Commission éthique votée par le conseil régional

Pourtant, plus de 7 mois après son adoption, cette commission n’a malheureusement toujours pas de site Internet afin de rendre publiques les modalités de son mode de fonctionnement, qui devraient pourtant être connues des administrés et contribuables.

Garantie d’indépendance et de crédibilité, l’utilisation d’un site Internet est aujourd’hui un outil de communication de base dont aucun organisme ne peut se passer.

Gageons donc que les membres de la commission éthique de la région PACA corrigeront rapidement cette posture.

Suivez l’actualité de mon blog sur Twitter et Facebook ou rejoignez-nous sur notre forum de discussion !

Une commission totalement bidon par ses structures : des députés créent une commission chargée de contrôler leur honnêteté. Commission dont ils sont les seuls maîtres avec l’aide de « nos amis les juges ». Par contre toutes ces personnes n’oublient pas de se faire payer lorsqu’ils se réunisse pour gérer une confortable omerta. cordialement Patrick

2 commentaires

Laisser un commentaire