Var : Il est urgent d’agir et d’y rétablir l’autorité

Var : Il est urgent d’agir et d’y rétablir l’autorité

Par : -

Var : Il est urgent d’agir et d’y rétablir l’autorité

Var : Il est urgent d’agir et d’y rétablir l’autorité

Un récent rapport de la chambre régionale des comptes de PACA analyse la gestion financière du département du Var à partir de 2009, durant les mandats de M. Horace Lanfranchi (UMP), qui a quitté ses fonctions en 2014, et M. Marc Giraud (LR) à partir de 2014.

M. Marc Giraud était également vice-président du conseil général du Var pendant la période étudiée par la chambre régionale des comptes jusqu’en 2014, mais aussi maire de Carqueiranne.

La lecture de ce rapport, particulièrement intéressante, présente une situation financière préoccupante, des irrégularités, et des privilèges particulièrement intéressants pour une minorité de personnes, et a fait l’objet de plusieurs droits de réponse officiels ou via les médias de la part des élus concernés, dont M. Hubert Falco, sénateur-maire (LR) de Toulon, M. Horace Lanfranchi dans un article de Var Matin en date du 1 er juillet 2016, et bien sur le président en fonction, M. Marc Giraud.

Compte tenu des éléments apportés par la chambre régionale des comptes, et en particulier pour faire le lien avec les thématiques abordées sur mon blog, il apparaît selon moi indispensable, compte tenu des atteintes portées à la réputation du département du Var, que des mesures soient prises sans aucun délai afin d’améliorer l’image et les pratiques de ce département, qui est mon département.

Je citerai donc quelques dispositions non exhaustives dont certaines sont légales et non appliquées dans le département, ce qui est particulièrement grave, et d’autres qui nécessiteraient bien entendu d’être détaillées, tout comme d’ailleurs les risques de leur non application :

Var
Intégrité

– respect des lois de la république et de l’autorité nécessaire pour les appliquer ;
– établissement de déclarations d’intérêts pour les plus importants responsables du conseil départemental et les structures subventionnées (président, vice-président, directeur de cabinet, DGS, etc), qu’ils soient élus ou employés et dont certaines doivent être rendues publiques ;
– mise en place d’une structure déontologique indépendante de type commission éthique ou d’une structure extérieure ;
– interdiction de participation (et de vote) aux délibérations des élus susceptibles de faire l’objet d’un conflit d’intérêt ;
– mise en retrait ou exclusion des élus faisant l’objet de poursuites judiciaires pour des motifs d’atteinte à la probité publique ;
– application non automatique de la protection fonctionnelle.

Assiduité des élus

-limitation des délégations et du nombre de mandats des conseillers départementaux afin de garantir un exercice décent de leurs fonctions et responsabilités (taux de présence, etc) ;
-sanction des élus en cas de non assiduité.

Transparence

– communication des informations demandées par les élus et les citoyens conformément aux règles en vigueur ;
– mise en ligne des indemnités des élus et des responsables les plus importants ;
– mise en ligne des ordres du jour et comptes rendus.

Gageons que les élus du conseil départemental du Var, tout comme l’Etat et la justice, et bien sur les varois, prendront leurs responsabilités afin que le Var devienne un département vertueux.

vous avez mille fois raison. Ce devrait être la règle et c’est l’inverse : l’exercice de la politique est devenu une gigantesque boîte à fric. Encore une fois si la population ne réclame pas son dû ils auraient tord de s’en priver. Il faut donc stimuler la population comme vous le faites. Une tâche ingrate si on se réfère aux condamnations des lanceurs d’alerte qui au contraire devraient être par a-priori sous la haute protection de la justice et de la police. Les lois sont faites pour qu’ils soient punissables. C’est la démocratie à la française. Il me semble que (si c’est possible) il faudrait lancer une pétition du type :  » je vote la destitution de mr Untel parce que. . . etc  » . Il faut les prendre au bout du viseur 1 par 1. Des voeux pieu globalisant c’est gentil mais pas actif. Il faut cibler 1 par 1. cordialement Pehel

3 commentaires

Laisser un commentaire