PLU Pradet

Environnement : Le PLU du Pradet (Var) adopté en 2011 partiellement annulé par un juge marseillais

Environnement : Le PLU du Pradet (Var) adopté en 2011 partiellement annulé par un juge marseillais

Le plan local d’urbanisme (PLU) adopté fin 2011 par la municipalité du maire DVG Mr Bernard Pezery (maire actuel Mr Hervé Stassinos, LR) a été partiellement annulé courant octobre 2015 par un juge de la cour administrative d’appel de Marseille suite au recours de l’association Var Inondations spécialisée dans la prévention du risque « inondations », l’association du plan de La Garde et le comité d’intérêt local (CIL) de la Grenouille situé au Pradet.

Cette décision de justice est disponible à la lecture via ce lien : http://www.legifrance.gouv.fr

[sdonations]2[/sdonations]

Il s’agissait dans ce dossier d’un changement de zonage de parcelles dans le quartier dit de « la Grenouille » concerné par un important complexe immobilier (1000 logements sur 17 hectares) situé dans une zone humide localisée sur la commune du Pradet dans l’est de Toulon. Par cette décision de justice, justifiée par un manque de précisions sur les incidences d’un tel niveau d’urbanisation sur l’environnement, le POS (plan d’occupation des sols) redevient donc applicable en attendant l’adoption de nouvelles dispositions d’urbanisme.

Ces associations considèrent que la décision de la cour est une « victoire pour Le Pradet et toutes les communes menacées par la transformation d’écosystèmes sensibles en océan de goudron ».

Le maire actuel du Pradet a annoncé que la ville ne ferait pas appel devant le Conseil d’Etat.

Il est de plus intéressant de noter que le préfet du Var n’avait pas souhaité poursuivre en justice la procédure de retrait du PLU du Pradet qu’il avait engagée après son adoption. Il est aussi vrai que de multiples révisions à ce document avaient été engagées avant et après les élections municipales de 2014. D’autres particuliers et associations ont en revanche perdu leurs recours.

Enfin, il peut aussi être relevé que l’ancien maire du Pradet avait publiquement (sur le site internet de la ville) présentés les requérants à ce PLU comme des « groupuscules aux objectifs nébuleux » courant 2013 après que le premier jugement de justice lui ait donné raison.

Laisser un commentaire

Étiquettes : , , , , ,